Communiqué de presse AQDR nationale-Consultation Projet de loi no18

VERS UN JUSTE ÉQUILIBRE ENTRE L’AUTONOMIE ET LA PROTECTION DES PERSONNES AÎNÉES VULNÉRABLES

Québec, le mardi 24 septembre 2019 — Madame Judith Gagnon, présidente de l’AQDR, a rencontré la Commission des relations avec les citoyens dans le cadre de la consultation sur le projet de loi n.18, afin de présenter les orientations qui ont guidé la rédaction du mémoire intitulé Vers un juste équilibre entre l’autonomie et la protection des personnes aînées vulnérables.

Bien que l’AQDR soit favorable à l’ambitieux projet de loi présenté, son mémoire contient des constats et des commentaires, ainsi que 16 recommandations sur les nouvelles mesures instaurées (mesure d’assistance, mesure de représentation temporaire), les mesures remaniées (tutelles personnalisées, mandats de protection), le financement de la réforme et son évaluation.

L’AQDR est préoccupée par l’opérationnalisation et l’actualisation de ce nouveau projet de loi, qui reposera sur des services de la Cour Supérieure, du système de santé et des services sociaux. Les propositions présentées dans le mémoire se feront sur la forme de clarifications du texte de loi et de modifications visant à mieux ancrer le projet de loi dans la réalité sociopolitique québécoise.

« Le Québec entreprend un virage important pour l’accompagnement et l’encadrement des personnes vulnérables. Les personnes aînées ont la sagesse de leur expérience de vie et contribuent toujours activement à la société sur les plans économique, politique, social et culturel. Elles méritent d’être traitées avec dignité et respect tout au long de leur vie » affirme Mme Gagnon, Présidente de l’AQDR.

L’AQDR est une association nationale regroupant 42 sections réparties sur l’ensemble du territoire québécois. Plus de 23 000 personnes en sont membres. Intervenantes de première ligne pour les aînés, certaines sections de l’AQDR ont développé une expertise pointue au niveau de l’abus et de la maltraitance envers les aînés.